PROJECT 0001 : about empty space and parametric design

francesco —  May 30, 2013 — 1 Comment

Comment des objet peut représenter leur absence?
Comment un espace peut-être représenté par un objet qui exprime son état le plus primordiale, le vide?
Dans une conception relationnelle du monde, les relations sont au centre des nos activités et de nos intérêts.
Une relation est, par définition, quelque chose d’invisible qui se situe est entre deux entités. Aussi, les relations sont l’antimatière des objets. L’espace vide est le lieu sacré des relations.

IMAGE CI-DESSUS : barsen – flickr.com

Take a break to stretch, walk around, get a glass of water, perhaps do some simple breathing meditation for a minute or two. Enjoy the space. Leo Babauta

Comment construire une entité physique capable d’exprimer l’importance, le poids, la présence de ces relations?
Une construction qui puisse s’imposer par les relations qu’elle entretient plutôt que par son propre volume ou sa capacité d’occuper l’espace.

Des tubes flexibles se promènent dans l’espace pour pouvoir établir des relations avec le vide. Pour ce faire, il se connectent physiquement avec les limitation de ce vide, avec son conteneur, avec ses murs et, peut-être, avec certains objets qui l’occupent.

Une installation qui s’approprie de l’espace en exprimant le vide, en prenant possession de l’espace pour l’occuper de manière juste et objective.

L’installation est extensible, adaptable, paramétrique, responsive.
Elle se réplique dans 2, 3, …1000 pièces différentes à des moments différents, avec les mêmes éléments mais avec des résultats différents.

Il s’agit de définir un processus géométrique d’appropriation de l’espace.
La forme n’est qu’un résultat.
Créer une forme, cela ne m’intéresse presque pas.
Ce qui m’intéresse c’est le mouvement, la trajectoire, le processus.

The process is the product. http://conditionaldesign.org/manifesto/

 

Trackbacks and Pingbacks:

  1. L'obession de l'espace vide en architecture - @immaginoteca - June 9, 2014

    […] Il s’agit quelque part d’une négation de l’architecture en tant qu’objet construit pour questionner l’espace dans sa définition géométrique pure et sa perception psychologique. J’essaie de cerner ces idées par différentes expériences qui ont commencé en 2012 avec le projet de chambre vide à Madrid – QUARTO : A ROOM IN MADRID, qui ont continué avec des réflexions sur le design d’espaces collaboratifs et d’apprentissage et avec un projet de forme paramétrique et espace vide. […]

Leave a Reply

Text formatting is available via select HTML.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

*