Kaléidoscope de Jacques Famery: la forme EST la structure

francesco —  December 18, 2009 — 3 Comments



Je vous présente ici la chaise Kaleidoscope de Jacques Famery, composée d’une seule feuille de matériau découpée et roulé sur elle. Une chaise sans structure, ou bien sans décoration: la forme EST la structure.

Et oui, on voit plus les demoiselles que ce sur quoi elles sont assise. Jacques Famery nous explique que elles “étaient volontairement ainsi. Cela correspondait à une attitude critique de 68, puisque la transparence des objets était la manière voulue de les faire oublier….pas les demoiselles évidemment…..mais les objets et la consommation.”

L’auteur de ce siège nous explique aussi les problèmes liés à la fabrication: “Le développement du système (divers sièges, tables et étagères ) à été produit par Herman Miller international ( USA ), suite à une défection de Steiner France qui n’était pas en mesure d’assurer le projet, en raison de quoi, j’ai provoqué la rupture du contrat que nous avions amorcé avec ce fabricant français.”



Jacques Famery, dont j’avais déjà parlé ici, aussi enseignant et créateur d’architectures, a aussi participé au projet pour le Champ de Mars à Paris, mis au point 1972 en collaboration avec Andrea Branzi e le groupe ARCHIZOOM de Florence. Ce projet représente “la première proposition pour une architecture à façades végétales, et cela non pas pour des raisons seulement spectaculaires ( JE NE SUIS PAS NOUVEAU ), mais pour des nécessités avant tout…rationnelles, du fait notamment que ce site protégé, interdisait l’architecture d’expression contemporaine tandis que l’époque l’y obligeait….. c’était vraiment une idée NOUVELLE.
Le projet avait paru dans CREE, numéro de Juin 1972, à la suite de l’article de J. Famery “Propositions pour l’utilisation de quelques places perdues ou, le design fonctionnaliste c’est la pollution de l’environnement”.

Sur complexitys est disponible une entretien avec Jacques Famery.

Trackbacks and Pingbacks:

  1. network thinking: un’intervista a Francesco Cingolani | immaginoteca.com - November 1, 2011

    […] certo punto ho conosciuto Valentina e ho vacillato, così sono scappato a Parigi. Lí ho conosciuto Jacques Famery che mi ha insegnato a far diventare l’architettura qualcosa che mi piaceva. Dopo dieci anni sono […]

  2. Forma, arte e architettura | immaginotecaimmaginoteca - July 26, 2013

    […] ogni caso è un uomo d’altri tempi, ha collaborato con gli archizoom, disegnato la sedia Kaléidoscope e contribuito alla critica dell’architettura funzionalista con interventi come quello qui […]

  3. Jacques Famery à superbelleville coworking - @immaginoteca - November 14, 2013

    […] Kaléidoscope : La forme est la structure […]

Leave a Reply

Text formatting is available via select HTML.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

*